• NEWS

ÉPANDAGE DES PESTICIDES PRÈS DES HABITATIONS : 10 ONG SAISISSENT LA JUSTICE EN URGENCE

PAR MARIE HECKENBENNER.

Jeudi dernier, 10 ONG ont déposé deux recours devant le Conseil d’État pour arrêter les épandages agricoles à proximité immédiate des habitations, autorisés suite à des dérogations du ministère de l’Agriculture




L'ÉPANDAGE, C'EST QUOI ?


L’épandage est une technique agricole répandant divers produits sur des zones cultivées comme les champs, mais aussi dans les forêts ou sur les voies ferrées. Ces produits sont très souvent un mélange d’herbicides, pesticides, fongicides et d’engrais chimiques. Un cocktail qui peut s’avérer très dangereux pour la santé, aussi bien pour les employés que les populations autour.


"L’épandage direct est couramment pratiqué dans l’agriculture, en particulier pour la fertilisation des champs. Cette pratique doit cependant être menée de manière sécurisée pour ne pas avoir d’effets nuisibles sur la santé et l’environnement." Source ADEME (Agence de la Transition Écologique)


L'ÉPANDAGE ENCADRÉ PAR L'ÉTAT


Fin 2019, l’Etat avait enfin statué sur les distances minimales à respecter entre les zones de traitement et les zones d’habitations : 20 mètres incompressibles pour les substances les plus dangereuses, 10 mètres pour les cultures hautes (arboriculture, viticulture, arbres, petits fruits et cultures ornementales) et 5 mètres pour les cultures dites basses (légumes ou céréales). En février, un collectif d’ONG avait déposé un recours affirmant que ces distances de protection étaient « ridiculement faibles ».


AUCUNE PROTECTION POUR LES HOMMES ET LA NATURE

Durant le confinement, le gouvernement est revenu sur sa décision et a permis - sans concertation - dans un contexte de crise sanitaire liée au Covid-19, que les distances de sécurité entre les habitations et les pulvérisations de pesticides soient réduites au minimum possible.

Bien décidées à se faire entendre, 10 ONG ont saisi la justice en urgence (UFC-Que choisir, France Nature Environnement, LPO, Solidaires, Eau et Rivières de Bretagne, Générations Futures, Agir pour la Biodiversité, Vigilances OGM et Pesticides 16, Alerte Médecins Pesticides, Soutien aux Victimes des Pesticides) pour faire stopper ces dérogations aux distances d’épandage de produits pesticides. Dans un communiqué, elles déclarent :


« Parce que le gouvernement refuse toujours de répondre à nos organisations sur ce sujet, que les conditions de dialogue et de participation de nos organisations ne sont pas réunies pour réellement atteindre le « mieux-vivre ensemble », et que les préfets font également la sourde oreille, nous avons décidé d’engager deux recours ».

Les ONG s’interrogent sur la pollution et la qualité de l’air, deux facteurs pouvant aggraver les risques liés au coronavirus. Deux recours ont été déposés, l’un sur le fond et l’autre en référé suspension, contre les textes du ministère de l’Agriculture datant du 30 mars permettant de réduire la distance de cinq à trois mètres pour les cultures basses (céréales, légumes) et de dix à cinq mètres pour les cultures hautes (vigne ou arbres fruitiers). Cette mesure devrait s’étendre jusqu’au 30 juin 2020 et concerne 25 départements pour l’instant en France.

EXISTE T-IL UN ÉPANDAGE BIO ?

Les agriculteurs ayant des parcelles d’agricultures biologiques, ont la possibilité de procéder à un épandage comprenant des légumineuses, des engrais verts (de type azotes, potassium ou phosphore) et des effluents bio. Pour l’instant, il est encore possible d’utiliser d’autres engrais y compris des effluents conventionnelles d’origine non industrielle. Mais à partir du 1er janvier 2021, les agriculteurs bio devront épandre seulement des effluents d’élevage conformes à leurs certifications, plus question d’utiliser ces effluents dits « d’élevages industriels ».


Source : Communiqué de Presse de Générations Futures.

Marie Heckenbenner


#bio #epandage #ademe #agriculteurs #departements #france #effluents #agriculture #ministeredelagriculture #champs #pesticides #pollution #covid19 #coronavirus #green #environnement #ecologie

  • Instagram Nouvelle Veg
  • Twitter Nouvelle Veg
  • Facebook Nouvelle Veg

© 2019 by Nouvelle Veg 2019. All rights Reserved