ÉVEILLONS-NOUS !

PAR VICTOIRE, AMBASSADRICE MONDE.

Veille de confinement. Panique. Les rumeurs courent sur l’assiègement militaire de Paris. Mes amis fuient. L’angoisse me serre la gorge. Comment peut-on, en France, nous priver de nos libertés fondamentales ?




Ma peur primitive reflète malheureusement l’individualisme occidental qui asphyxie la planète.

« Nous sommes en guerre ».

« Restez chez vous ».


La sentence est tombée.


Pourtant les joggers se multiplient.

Les fakes-news aussi : Les animaux ne sont pas porteurs du Covid-19, publie la SPA qui craint les abandons et les euthanasies.

L’indécence des parisiens qui s’empressent d’afficher leurs piscines dans le Sud ou leurs balades sur la plage, avive l’aigreur de ceux qui sont entassés ou complètement isolés, sans parler de la colère des « envahis » qui craignent, à juste titre, la propagation du corona et crèvent les pneus des nouveaux arrivants.



LE VIRUS EST LOIN D'ÊTRE LE SEUL DANGER


Les féministes alarment sur les environnements à risque pour les femmes et les enfants victimes de violences. S’il est déconseillé de sortir, il n’est pas interdit de fuir !



Des familles se recomposent, des couples se séparent, il faut s’adapter.



LA SANTÉ MENTALE

Elle est l’autre grande oubliée du confinement en France : anxiété, insomnie, dépression, stress post-traumatique seront les prochains enjeux du gouvernement. Les personnes âgées, à risque, sont mises de côté.

Maintenir une routine, garder le contact, virtuel, avec ses proches et cultiver sa bienveillance apparaissent comme étant les clés pour en sortir indemne.

L’écran aliène en relayant 24h/24 l’augmentation des cas et l’impact dévastateur sur l’économie, mais de nombreuses initiatives de solidarité indiquent aussi une nouvelle manière de penser la relation à l’autre.


Les artistes, à l’initiative de Coldplay, offrent des live à leurs fans pour être #togetherathome.



Des thérapeutes anglaises répondent aux questions sur l’anxiété et les troubles du comportement alimentaire pendant que la France débat sur le port du masque.

Nous ne sommes donc jamais contents.




Les soignants le répètent : il n’a jamais été aussi simple de sauver des vies. Nous sommes tous responsables, par nos choix de ne pas dévaliser les supermarchés et de penser aux plus démunis, par l’adoption des gestes barrière, par notre acte citoyen de rester chez soi, de la santé publique du pays et du monde.

Pourquoi l’OMS n’a-t’elle pas imposé des mesures de prévention universelles ?


Pourquoi personne n’a-t’il écouté Bill Gates lors de son TED Talk en 2015 ?




Qu’est-ce que le succès aujourd’hui ? questionne l’éducateur écologiste David W.Orr.


Chaque individu, chaque entreprise, chaque pays s’occupe de son bien- être personnel sans jamais penser à son impact sur l’environnement. Et pourtant, ce virus qui nous prive de l’extérieur permet enfin aux enfants de voir le ciel en Chine et à Venise de retrouver ses eaux limpides !




Nous détruisons.

La planète se sauve.

Profitons de ce temps pour suivre son exemple en nous écoutant à notre tour. Quels changements profonds voulons nous effectuer pour rendre le monde meilleur ?


En espérant que les leçons tirées ne seront pas oubliées dès le confinement levé.

Victoire, Ambassadrice Monde
















#venise #covid19 #coronavirus #billgates #victoiredauxerre #ambassadrice #green #environnement #confinement #paris #france #epidemie #corona #restezchezvous #hopitaux #personnelmedical #bienetre #mentalhealth #soignants #coldplay #nouvelleveg #magazine #veggie #veganmagazine #vegan #planete #terre #nature

42 vues
  • Instagram Nouvelle Veg
  • Twitter Nouvelle Veg
  • Facebook Nouvelle Veg

© 2019 by Nouvelle Veg 2019. All rights Reserved