• NEWS

👟 ADIDAS LANCE SES 1ÈRES CHAUSSURES EN CUIR DE CHAMPIGNON AVEC MYLO

PAR LOUISE NAULEAU.

Un cuir synthétique à base de matières végétales : c’est le défi audacieux que s’était lancée la société californienne Bolt Threads. Un cuir durable, souple, renouvelable, en collaboration avec un consortium de géants de l’industrie textile, et notamment Adidas. La marque a ainsi utilisé cette nouvelle technologie nommée Mylo en avant-première : du cuir de champignons, en continuité avec le cuir de cactus.



Le cuir est partout autour de nous, dans nos vêtements, dans le domaine du sport, et dans nos voitures, bien que l'industrie automobile se tourne de plus en plus vers les habitacles sans matières animales. Mais, d’un point de vue éthique, il n’en reste pas moins très controversé : des animaux en élevages intensifs, des millions de tonnes d’eau utilisées, la déforestation… Telle est l’arrière du décor du marché du cuir. Ainsi, la société Bolt Threads, en perpétuelle recherche d’alternatives mode écoresponsables, présente Mylo, en collaboration avec Adidas. Mylo, c’est un cuir à base de mycélium, des racines de champignons qui s’étendent partout dans le sol. Cette matière est pour ainsi dire infiniment renouvelable, et surtout, elle n’utilise pas de pétrole.




La science au service de la mode durable


Adidas revisite sa chaussure emblématique, la Stan Smith, avec cette nouvelle technologie révolutionnaire et innovante. Le groupe allemand se veut de plus en plus engagé pour l’environnement, et souhaite le prouver en utilisant des matériaux de plus en plus novateurs et durables. Lancée il y a plus de 50 ans, la Stan Smith n’en démord pas, et reste encore aujourd’hui un produit incontournable pour toutes et tous. La paire de Stan Smith Mylo sortira dans les douze prochains mois sur le site officiel de la marque aux trois bandes, le prix reste inconnu pour le moment.


Les initiatives se multiplient auprès des grandes marques, du cuir végétal chez Adidas jusqu’aux fausses fourrures dans le domaine du luxe, serait-ce le début de la démocratisation de la mode vegan, afin de concilier fashion et respect de l’environnement ?

Louise Nauleau