• NEWS

Attention danger pour les chiens et les chats : les chenilles processionnaires sont de retour

par Daphné Lacroix.

Vous avez peut-être été informé par un promeneur, par votre vétérinaire ou par un panneau affiché dans un parc ou dans un bois où vous avez l'habitude de vous promener... La saison des chenilles processionnaires est ouverte et celles-ci représentent un vrai danger pour nos chats, nos chiens, mais aussi pour les hmains, ce qui est moins connu !





Ces larves de papillons de nuit, habituellement très présentes dans le sud de la France, se rencontrent plus souvent, et depuis plusieurs années, dans l'ensemble de la France, à cause du réchauffement climatique semble-t-il.


Celles-ci se trouvent fréquemment près des arbres, et se déplacent en longue file, sous les pins et les sapins et le long des troncs de chênes. Si votre chien la touche en s'approchant, en creusant la terre, ou en la reniflant, il faut vite réagir. Leurs poils, qu'elles peuvent libérer, sont très urticants et provoquent des brûlures pouvant aller jusqu'à la nécrose si rien n'est fait.


Le printemps est le temps de la procession pour elles et donc, la période la plus dangereuse pour nos animaux, d'avril à juillet.



" Ce sont de petits insectes qui se déplacent en procession, ce qui intrigue beaucoup les chiens. De ce fait, ces derniers risquent de s’approcher par curiosité pour renifler, voire lécher. Lorsque les poils urticants de la chenille entrent en contact avec la langue ou le museau de votre animal, ils risquent de déclencher une inflammation très importante qui peut rapidement se transformer en nécrose si elle n’est pas prise en charge. " précise la clinique vétérinaire de Thierry Bedossa, qui a son cabinet à Neuilly-sur-Seine.



Les signes qui doivent vous inquiéter ?


Les animaux victimes des chenilles ont pour symptômes l'hypersalivation, la langue pendante et des difficultés à s'alimenter et boire.

Mais saviez-vous que celles-ci peuvent aussi être très urticantes pour l'homme ?


En cas de symptômes légers, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

N’appelez le 15 ou consultez un service d’urgences uniquement en cas d’apparition de signes graves tels que : vomissements, malaise, vertiges, difficultés à déglutir, difficultés respiratoires ou atteinte sévère des yeux.



Que faire en cas de contact ?

Il faut vite rincer la partie concernée en contact et le faire abondamment, puis contactez au plus vite votre vétérinaire, votre animal devant immédiatement être pris en charge !


Daphné Lacroix



0 commentaire

Posts similaires

Voir tout