• NEWS

DES MASQUES BIODÉGRADABLES ET 100% RECYCLABLES ? 2 INITIATIVES

PAR LYSA BRUNEL ET ELOÏSE MAILLOT.

Copyright : masque Simon

Hyper polluants, les masques chirurgicaux jetés dans la nature, mettent jusqu’à 450 ans à se décomposer dans l’environnement. De nouvelles initiatives voient le jour afin de lutter contre cette nouvelle pollution mondiale due au Covid




Face à cette nouvelle forme de pollution mondiale, des campagnes environnementales ont été organisées dans de nombreux pays, afin sensibiliser la population : Non au 'jeté de masque' dans la nature, nouveau sport mondial.



De nouvelles initiatives émergent, parmi elles...



LE MASQUE ESP SIMON 100% RECYCLABLE ET MADE IN FRANCE


L’entreprise Simon a lancé, lors du premier confinement, l’ESP (Écran Stop Postillons), un masque breveté en vinyle transparent 100% recyclable et réutilisable et 100% fabriquée en France.

Basée à Avallon (Yonne), cette entreprise française est spécialisée depuis 1962 dans la conception et la fabrication de produits en PVC (Polychlorure de Vinyle) souple, et est certifiée ISO 9001.


Oui mais voilà... le PVC pollue. Tout comme le meltblown, le matériau filtrant utilisé dans la composition de nos masques chirurgicaux, lequel est entouré de deux couches de spundbond.


Fabriqué à partir d'éthylène en provenance du pétrole ainsi que de chlorure de sodium, le PVC nécessite l'ajout d'une cinquantaine d'additifs chimiques. Oui sauf que celui-ci est recyclable... Alors, un moindre mal ?



LE RECYCLAGE DU PVC


Selon Consoglobe.com, un média reconnu d’intérêt politique et général par le Ministère de la Culture et l'Encyclopédie du Développement Durable, en Europe de l'Ouest, le volume total des déchets est estimé à 2.4 milliards de tonnes, dont 15 millions de tonnes (soit 7%) de matières plastiques. Le PVC ne représente que 1% de ce volume global.


Il existe quatre types de valorisation de ces déchets :

  • le recyclage matière,

  • l'incinération, avec récupération d'énergie,

  • le compostage,

  • le recyclage chimique.


Le masque ESP est quant à lui est 100% recyclable, sans phtalates et conforme aux Directives européennes Reach, "un règlement européen entré en vigueur en 2007 pour sécuriser la fabrication et l’utilisation des substances chimiques dans l’industrie européenne. Reach permet de recenser, d’évaluer et de contrôler les substances chimiques fabriquées, importées, mises sur le marché européen."

Sources www.ecologie.gouv.fr. Le masque ESP est également apte au contact alimentaire.


L’ESP est un masque permettant de maintenir un lien social grâce à sa transparence, il est réutilisable de 30 fois à l’infini selon le soin que vous y apporterez et l'attention toute particulière aux lanières, fragiles. Au-delà de son apparence transparente, utile pour les personnes sourdes et malentendantes ainsi que pour les enfants en bas âge, il est de plus en plus adopté par le personnel des hôtels et restaurants, les professeurs, les étudiants, les auxiliaires de vie et les assistantes maternelles.

Le masque Simon se lave au savon et à l’eau claire, est 100% étanche aux projections, léger et confortable, s'adapte au visage, également aux enfants, peut être personnaliser (logo,…), et est conforme EN71-3 (compatibilité avec la peau), .

Pour le recycler, il vous faudra le renvoyer à l'entreprise Simon (adresse en fin de sujet) dont c'est le coeur d'activité, car les containers ne prennent que du plastique PET.

Les masques sont en vente pour les entreprises, le prix dépend du nombre de masques commandés.

Prix unitaire en hors taxes :

10 ESP = 3,90€

50 ESP = 2,07€

250 ESP = 1,03€

500 ESP = 0,60€

À partir de 1000 ESP = 0,45€


Ils peuvent être envoyés par courrier simple dans une enveloppe, sans frais de port jusqu’à 50 masques.


Dimensions ESP : 17 x 24 cm

Pour une autre dimension, contacter l’entreprise.



LE MASQUE EN CELLULOSE 100% BIODÉGRADABLEET NON POLLUANT SUM STUDIO


Ce sont deux américains, Elizabeth Bridges et Garrett Benisch de Sum Studio, qui sont à l'origine de la création de ce masque prénommé N95, constituée avec de la cellulose.



Fabriqué à partir d'une bactérie appelée Xylinum acetobacter, celle-ci est posée sur un mélange d’eau de thé et de sucre, puis finit par former une fine membrane de cellulose. Une fois sec, il protège des virus. Son efficacité serait supérieure à celle des masques FFP2.


Copyright : Sum Design


Alors, quel masque choisir, quand celui en tissu (le plus souhaitable et écologique) n'est pas autorisé partout mais filtre 70% à 90% des particules ?

Lysa Brunel et Eloïse Maillot

SIMON SAS

Zone industrielle BP136 - 89204 Avallon Cedex

Tél : 03 86 34 10 47

Mail : contact@simon-plastics.com

www.simon-et-cie.com


SUM DESIGN

www.sum.design

  • Instagram Nouvelle Veg
  • Twitter Nouvelle Veg
  • Facebook Nouvelle Veg
  • Linkedin Nouvelle Veg

© 2019 by Nouvelle Veg 2019. All rights Reserved

N° ISSN 2739-8757