top of page
  • Photo du rédacteurARTICLE

Enquête : les tendances voyage des Français en 2023, des vacances de plus en plus pet-friendly

par Eloïse Maillot.

8 millions de Français - un quart de la population - possèderaient un chien. Pourtant, chaque année, des milliers sont abandonnés. Les départs en vacances, un déménagement, l’arrivée d’un bébé ou une séparation sont les principales causes et excuses que les Français avancent pour justifier l'abandon de leur animal de compagnie. Alors que les refuges et les associations explosent et que les maltraitances déclarées sont en hausse, parallèlement à ces tristes phénomènes, une forte tendance s’affiche, celle des Français qui désirent de plus en plus voyager avec leur animal de compagnie.



En effet, les vacances pet-friendly est une tendance un peu plus forte chaque année et représente une réelle attente du marché. Presque 20% des interrogés ont ainsi confirmé leur désir de partir avec leur animal de compagnie. Ce sont majoritairement des propriétaires de chiens (80%) qui souhaitent voyager avec leur compagnon à quatre pattes. Le chien est aujourd’hui un membre à part entière de la famille qui revendique le droit de voyager avec elle.


D’ailleurs, les hôtels de luxe ne s’y sont pas trompés et ont réorienté leur communication et politique interne en ouvrant leurs portes aux petits animaux, depuis quelques années, où ils sont aujourd’hui de plus en plus acceptés, comme dans la plupart des résidences Vacancéole qui pour connaître les tendances, a interrogé plus de 1800 Français du 15 décembre au 31 décembre 2022.




Si les animaux sont aujourd’hui les bienvenus dans énormément de restaurants et hôtels français, les mauvais élèves, à la traîne et qui n’ont toujours pas compris cette forte tendance et lien des Français avec leurs chiens, répondent malheureusement encore présents. Ainsi, le Paradis du Fruit, au 23 boulevard des Italiens, à Paris, dans le 9ᵉ par exemple, ne vous laissera pas entrer avec votre petit chien dans la salle et vous sautera littéralement dessus dès le hall d’entrée, telle une reprise de justice ! (Scène vécue) Tout comme l’hôtel 5 étoiles, le Royal Monceau, situé au 35 de l'avenue Hoche, à Paris, dans le 8ᵉ, ou le restaurant le Pain Quotidien, dont la politique de la maison est clairement annoncée dès l'entrée foulée : pas d'animaux ici (restaurant testé à Paris dans le 2ᵉ) !




Alors que le Palace Shangri-La au 10 avenue d’Iéna à Paris dans le 16ᵉ arrondissement, tout comme l’hôtel de luxe Sofitel Paris Le Faubourg situé au 15 de la rue Boissy d’Anglas, accueilleront votre chien avec gamelle d'eau et coussin géants, se souciant sincèrement de son confort et de vous voir tranquille et rassurée à la vue de votre toutou content et installé confortablement, d'autres peinent à passer le cap et n'ont toujours pas compris cette tendance qui doit devenir incontournable dans l'univers du luxe, ne maîtrisant pas le savoir-faire et les codes du luxe et du marketing qui permettent de s'approprier ce nouveau marché en train d'émerger.




Ainsi, votre animal sera mieux accueilli que vous-même - et nous en sommes très contentes. Dommage pour le Royal Monceau qui laissera ses manières se voulant celles d’un établissement de luxe pour se transformer en véritable gardien de la paix une fois la porte franchie ! Aujourd’hui, ils acceptent les chiens de moins de 5 kilos (je leur ai demandé s'ils avaient une balance à l'entrée ?) et dans un sac porté (vous avez le droit de rire) accéder aux espaces de restauration seulement. La nuit venu, vous pouvez le balancer à la rue.


Les autres principales tendances pour 2023


Voyager encore et même un peu plus

En effet, 84% des sondés envisagent de voyager en 2023. 31 % ont d’ailleurs déjà réservé un voyage pour 2023.

La France plébiscitée

Cette année encore, la France restera une destination de choix pour bon nombre de Français. Ils sont 87 % à envisager un séjour dans l’Hexagone en 2023. Un Français sur trois prévoit tout de même un séjour à l’étranger.

Farniente, découvertes et grand air en famille

La découverte du patrimoine reste l’activité favorite pour 70% des voyageurs. Faire le plein d’activités n’est important que pour 24 %, preuve que les Français ralentissent le rythme durant leurs vacances.

Les hébergements en résidence de tourisme devraient tirer leur épingle du jeu avec 80% de sondés qui privilégieront ce type d’hébergements, tandis que le camping séduit moins, avec 2,3 % d’intentions exprimées.


Force est de constater qu'ouvrir nos portes à nos animaux de compagnie aidera à lutter contre leur abandon. Alors, pourquoi certains établissements font encore acte de résistance ? Affaire d'us et coutumes sans doute.


Eloïse Maillot



0 commentaire
bottom of page