• NEWS

🏇 JO 2024 : le pentathlon simplifié, après l'exclusion de Kim Raisner pour coup sur un cheval

PAR ALEXANDRA MAURIELLO ET CONSTANCE MILLER.

L’épreuve d’équitation de pentathlon moderne aura marqué les Jeux Olympiques de Tokyo 2021 cet été et a pour conséquent, la modification de la prochaine épreuve pour les JO de Paris en 2024.



Cette discipline d'équitation qui consiste en un saut d’obstacles sur une course de 400 à 450 mètres, figurant dans le programme olympique depuis 1912, a tout récemment été pointée du doigt et soulève de nombreux problèmes.

C'est lors de cette épreuve que la cavalière allemande Annika Schleu a été filmée en larmes, en train de fouetter son cheval tiré au sort, après une difficulté rencontrée lors du saut d’obstacles et ce, alors qu'elle était en tête de la compétition.


À mesure que la frustration de la cavalière augmentait, multipliant les gestes violents sur le cheval, son entraîneuse Kim Raisner a été filmée en train de frapper l’animal avec son coup de poing, ce qui a provoqué son exclusion des JO, ordonnée par la Fédération internationale de pentathlon. L'Allemande a, quant à elle, fini 31ᵉ de tout le parcours devant le refus du cheval de sauter les obstacles et d'obéir, et ce, malgré les nombreux coups de cravache et d'éperons de la cavalière.

L'UIPM (Union internationale de pentathlon moderne) a déclaré avoir disqualifié Kim Raisner "pour la fin des jeux olympiques de Tokyo", suite au visionnage d'une vidéo montrant le coup de poing porté au cheval prénommé Saint Boy.

Cet événement n’est pourtant pas exceptionnel puisque de nombreux dérapages et situations similaires sont observés lors de ces épreuves.


La présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis, Reha Hutin, " a officiellement adressé un courrier au Comité International Olympique et à l’Union Internationale de Pentathlon Moderne pour demander la suppression de l’équitation de l’épreuve de pentathlon lors des prochains Jeux Olympiques." précise le site de l'association.

De nombreuses autres plaintes ont suivi. Le journaliste Hugo Clément a également dénoncé sur ses réseaux, la torture pour ces chevaux contraints de participer à des épreuves dangereuses.


La Fédération internationale de pentathlon moderne a par conséquent pris la décision de "simplifier" le déroulement de son épreuve d’équitation pour les prochains Jeux Olympiques de Paris de 2024, prévoyant des obstacles moins hauts et un parcours raccourci.



Lors de ces épreuves, l'animal prêté, à nouveau relayé au rang d'objet, est souvent rendu à son propriétaire épuisé et blessé... L'actrice et cavalière Kaley Cuoco s'est proposée de racheter le cheval maltraité via une story instagram, afin de lui offrir "la vie qu'il mérite".


Alexandra Mauriello et Constance Miller

1 commentaire