• TEMOIGNAGE

JOURNAL DE DÉCONFINICHEMENT DE MON POTE, WESTIE DE 6 ANS 1/2

PAR ELOÏSE MAILLOT.

Lorraine Fouchet est auteure aux éditions Héloïse d'Ormesson. Ancien médecin, elle a posé son stéthoscope un jour, après avoir rédigé et signé elle-même l'avis de décès de Marguerite Duras, pour décider de devenir... écrivain ! Auteure de 21 romans, son dernier livre « J’ai failli te manquer » sort le 4 juin en version papier et « Tout ce que tu vas vivre » vient de sortir au Livre de Poche. Lorraine Fouchet écrit toujours sur le bonheur et il y a des chiens dans tous ses livres. deux excellentes raisons pour partager avec nous, les pensées de son westie en cette période... de déconfinichement !


 « Il y a du nouveau à la maison.

Mon humaine a été toilettée.

Il était temps, elle commençait à ressembler à un Lhassa Apso. Elle m’a tout raconté : la toiletteuse portait son protège-truffe, mon humaine aussi.


Quand on lui a coupé les poils autour de l’oreille, mon humaine a écarté l’élastique avec sa patte avant, pour éviter que la toiletteuse toilette l’élastique.


On déconfiniche, mais on continue les gestes barrière, et surtout on se masque la truffe et la gueule dans les magasins, les gares, les transports en commun et avec les autres humains. Seul au volant de sa voiture, ça ne sert à rien.


On ne se rassemble pas. On ne se fait pas des câlins-truffe, on ne se serre pas les pattes avant, on garde nos distances avec ceux avec lesquels on n’est pas confinichés.

Ça n’empêche pas de s’aimer ni de se le dire. Nous les chiens on n’a pas vos mots humains et on ne vous serre pas dans nos pattes, pourtant vous savez qu’on vous aime.




Quand vous avez des mini-humains, vous leur apprenez à ne pas nous retirer notre gamelle, à ne pas nous réveiller brutalement, à ne pas nous tirer la queue ni les oreilles, à ne pas mettre leurs truffes dans nos gueules.

Avec le virus c’est pareil.


Se rassembler ou manger les chips dans la même gamelle à l’apéro ou se serrer dans les pattes, ça reviendrait à tirer les oreilles et la queue du virus en le réveillant en sursaut, ça le rendrait agressif. Donc, non.


En plus, ma truffe à moi me sert de GPS, si j’étais obligé de mettre un protège-truffe je serais bien embêté, je serais comme un dauphin qui perd son sonar. Alors que vous les humains, vous avez votre petite boite qui tient dans la patte avant, pour vous diriger, vous pianotez dessus et paf, vous savez  où aller, vous n’avez pas besoin de vous muscler la truffe comme nous pour humer le chemin et tracer la route.


Une humaine amie de ma nouvelle famille a dit qu’au lieu de m’appeler Mon Pote on aurait dû me surnommer Mon Post.

J’ai ri dans ma moustache.


Vous vous rappelez Droopy, "You know what ? I’m happy ! »  You know what ? I’m westie. Un westie déconfiniché avec prudence.


Moins vous vous touchez aujourd’hui, plus vite vous pouvez vous serrer dans les pattes demain.


Alors mettez vos protège-truffes.

Parce qu’on tient un max à vous. »

Lorraine Fouchet

#deconfinement #masques #lorrainefouchet #editions #heloisedormesson #journal #confinement #journaldemonpote #auteure #covid19 #journaldeconfinement #westie #chien #livredepoche #bouquin #lecture #livre #animaux #animal #animaldecompagnie #animaux

  • Instagram Nouvelle Veg
  • Twitter Nouvelle Veg
  • Facebook Nouvelle Veg

© 2019 by Nouvelle Veg 2019. All rights Reserved