• NEWS

L’hôtel Saorsa 1875, le premier hôtel de luxe vegan du Royaume-Uni

par Célestine Marque.

Après l’ouverture de la première suite d'hôtel complètement vegan au Hilton Hotel de Londres, le Royaume-Uni marque encore l’univers du véganisme avec le premier hôtel vegan du pays, en Écosse. Le Saorsa 1875 promeut une cuisine uniquement végane et invite les curieux du véganisme à la tester.





Fondé en 2019 par le duo mère-fils Sandra et Jack McLaren-Stewart, le Saorsa 1875 est un hôtel haut de gamme qui propose uniquement une cuisine végétarienne et végétalienne afin de tenter de convaincre ceux dont ce type d’alimentation a piqué la curiosité. Le groupe se catégorise dans le luxe éthique”, et souhaite prouver que “dans la vie, les meilleures expériences ne doivent pas nécessairement se faire au détriment des animaux ou de l'environnement”.



Cet hôtel pittoresque est logé dans la région du Perthshire sur les haut-plateaux écossais. Le cadre semble dépaysant, le lieu étant entouré de campagnes et de la forêt. Le Saorsa se situe en effet le long d’une forêt, au bord du parc national de Cairngorm, dans la petite ville de Pitlochry, à 90 minutes d'Edimbourg. Aux alentours se trouvent de nombreux sentiers de randonnées, accessibles aussi pour les chiens.



Nommé d'après le terme gaelic signifiant liberté, l’hôtel a ouvert dans une bâtisse rénovée à l’architecture baronniale typiquement écossaise, datant de 1875. Il est possible d’y séjourner dès 160 £ (187, 50 euros) la nuit, avec petit déjeuner pour deux adultes, dans l’une des onze luxueuses chambres entièrement aménagées, à la décoration colorée, chaleureuse et moderne. Les meubles y sont d’ailleurs pour la plupart upcyclés et bien entendu, sans fourrure ni cuir animal ou matières animales. Les chambres sont baptisées selon le nom d'animaux sauvages de la faune écossaise en danger.





On retrouve l’esthétique des chambres dans le bar et le restaurant de l’hôtel, qui encouragent les visiteurs à tester et à se laisser convaincre par leur cuisine végane gastronomique. Le bar propose des cocktails et spiritueux inspirés par l’histoire du lieu, et organise des cours de deux heures sur l’histoire et l’art du cocktail, à partir de 20 £ (23,40 euros).



Le restaurant est ouvert à tous, même à ceux qui ne sont pas installés à l’hôtel, et sans réservation le midi seulement. Sur la carte du dîner, on retrouve pour 55 £ (64, 34 euros), un menu de cinq plats végétaliens gastronomiques, comme les noix de St Jacques véganes et une salade César au wasabi et faux bacon.


Dirigée par la cheffe australienne Deborah Fleck, les cuisines tournent à l’énergie verte, l’Ecotricity et se fournissent en ingrédients locaux, ou issus du jardin de l’hôtel. Allant toujours vers plus d'écoresponsabilité, l’équipe soutient l'initiative Green Earth Appeal, et plante un arbre pour chaque repas vegan servi.



Il est aussi possible de se rendre à l’hôtel dans le cadre d’une des retraites organisées plusieurs fois par an. Celles-ci durent trois jours et sont encadrées par un professionnel, sur un thème précis, comme le yoga ou la méditation.

Elles sont accessibles dès 550 £ (643, 38 euros), repas et logement compris.