• ARTICLE

L'interdiction des tests cosmétiques sur animaux en danger : lancement d'une mobilisation citoyenne

PAR CONSTANCE MILLER.

Copyright : @Getty Images

Les acteurs de l’industrie de la beauté lancent, sous l’impulsion des organisations de défense des animaux, une Initiative Citoyenne Européenne afin de maintenir l’interdiction de l’expérimentation animale en Europe. Si cette interdiction date de 2013, elle est aujourd'hui menacée par l’Agence européenne des produits chimiques.





Le but de cette initiative citoyenne européenne ? Mobiliser de toute urgence 1 million de citoyens européens et revendiquer le maintien des lois visant à interdire le test de cosmétiques sur les animaux. C'est un appel à signer lancé aux citoyens.


En effet, les nouvelles exigences récentes de l’Agence européenne des produits chimiques (AEPC) menacent le maintien de ces lois protectrices des animaux et compliquent tout progrès supplémentaire et démarches relatifs au bien-être animal initiés par Parlement européen depuis 2018 (notamment le projet d’interdiction mondiale du test de cosmétiques sur les animaux d’ici à 2023).



Les marques de cosmétiques se mobilisent


Des marques connues mondialement telles que The Body Shop (qui sera certifié 100 % vegan par The Vegan Society d'ici à 2023) et Dove (certifié sans cruauté animale) ont réuni leurs forces afin de propulser la campagne auprès du grand public. Ainsi, cette semaine, les habitants de Paris, Berlin, Madrid et Milan découvriront que les murs de leur ville ont été recouverts d'un slogan porteur d'un message : "Rejoignez-nous pour mettre fin aux tests sur les animaux et sauver les cosmétiques sans cruauté animale en Europe", pour cet exemple en collaboration avec l'artiste très talentueuse, Nina Valkhoff, activiste internationale originaire des Pays-Bas, connue pour ses compositions botaniques prenant la forme d’animaux rares et en voie de disparition.



Cette campagne paneuropéenne comprend une fresque dynamique dans le centre de Paris et la même œuvre d'art illuminée sur des monuments iconiques de Berlin, Madrid et Milan. Les deux marques ont également eu recours à des graffitis éphémères pour appeler les consommateurs à s'associer à elles et permettre d’alerter la Commission européenne sur les sujets qui importent aux citoyens.


En 2004, après de nombreuses campagnes menées par les consommateurs et les organisations de protection des animaux sur plusieurs décennies, l’Union européenne interdit le test des produits de beauté sur les animaux. En 2009, la lutte progresse encore plus loin : le test des ingrédients cosmétiques est également interdit. Enfin, c’est en 2013 que l’interdiction à la vente de produits cosmétiques ayant été testés sur les animaux entre en vigueur. L’Union européenne marque ainsi le début d’une révolution pour tous les autres pays du monde et un modèle en matière de bien-être animal.


Chronologie de l’interdiction de l’expérimentation animale en Europe 2004 :


L’UE interdit le test de produits cosmétiques finis sur les animaux.

2009 : linterdiction de l'expérimentation animale pour les ingrédients cosmétiques et les combinaisons d'ingrédients est adoptée, ainsi que l’interdiction de commercialisation pour tous les produits dont les effets indésirables ont été testés sur les animaux, à l'exception de la toxicité à doses répétées, de la toxicité pour la reproduction et de la toxicocinétique.

2013 : l’interdiction complète de commercialisation des cosmétiques ayant été testés sur les animaux vient renforcer les lois existantes.

2018 : le Parlement européen initie une démarche visant à interdire l’expérimentation animale au niveau mondial, imposant le modèle de l’Europe comme leader dans la lutte contre la cruauté envers les animaux.

2021 : ces dernières années, l’Agence européenne des produits chimiques exige que des dizaines de milliers d’animaux soient utilisés et instrumentalisés afin de mener des tests d’ingrédients cosmétiques.


Les organisations de protection des animaux qui soutiennent l’initiative citoyenne européenne :

  • People for the Ethical Treatment of Animals – PETA (Pour une éthique dans le traitement des animaux) et ses affiliés en Allemagne, France et aux Pays-Bas.

  • Cruelty Free Europe.

  • Humane Society International (HIS).

  • Eurogroup for Animals.

  • European Coalition to End Animal Experiments.


Chaque citoyen peut signer l'initiative Citoyenne Européenne et informer la Commission qu’il n’est pas question d’accepter qu’elle brise la promesse d’une Europe où plus aucun animal ne souffrira ou ne perdra la vie pour l’industrie de la cosmétique :

L’Initiative citoyenne européenne est à signer ici.


Constance Miller



À PROPOS DE HUMANE SOCIETY INTERNATIONAL https://www.hsi.org À PROPOS DE THE EUROPEAN COALTION TO END ANIMAL EXPERIMENTS https://www.eceae.org À PROPOS DE EUROGROUP FOR ANIMALS https://www.eurogroupforanimals.org



0 commentaire