• AMBASSADRICES

LA FERME ÉCOLOGIQUE ET VEGAN DE MODIIN EN ISRAËL

PAR CÉCILE, AMBASSADRICE ISRAËL.

Toutes les photos ont été prises par Cécile.

Nous sommes à quelques dizaines de kilomètres de Jérusalem, au cœur de la forêt de Modiin. Après environ une heure de route depuis Tel Aviv et un long chemin de terre, j’arrive enfin à la ferme d’Eve et Adam. C’est là que je retrouve mon guide pour la journée, Ofir




Rien que son nom me met dans l’ambiance puisque, honneur aux femmes, c’est bien volontairement que la ferme a été nommée Eve et Adam et non Adam et Eve, comme nous avons l’habitude de l’entendre !

L’endroit est tout simplement unique en son genre, puisque c’est un domaine entièrement écologique, éco-responsable, autosuffisant et surtout, à volonté pédagogique.


On y croise à la fois des écoles maternelles, des classes vertes qui viennent pour quelques jours, mais aussi des groupes de femmes ou de copains qui viennent pour des ateliers à la journée.


Se retrouvent aussi ici, des jeunes des quatre coins du monde venus étudier l’agriculture, les techniques de compost, l’énergie solaire, mais aussi la construction et la cuisine vegan ou encore la fabrication de produits naturels, tels que le savon ou le shampoing. Ici, toutes les langues et toutes les cultures se mélangent pour créer une atmosphère unique.



Accompagnée de mon guide, j’ai pu rencontrer ces étudiants pas comme les autres, discuter autour d’un bon repas vegan avec eux et comprendre le fonctionnement de la ferme.


Chacun a sa propre histoire et sa motivation pour être venu ici, parfois du bout du monde dans cet endroit un peu perdu au cœur de ce minuscule pays qu’est Israël. Certains sont motivés par la vie en communauté, un peu comme les fameux kibboutz qui ont fait la réputation du pays, beaucoup veulent aussi comprendre et apprendre l’agriculture écologique.

En effet, Israël étant un pays constitué de 50% de déserts et étant en conflit avec certains de ses voisins, l’éco-suffisance dans le domaine agricole est vite devenue un impératif.



Aujourd’hui, Israël est autosuffisant à 90% pour ses besoins alimentaires et ce grâce notamment à une invention israélienne révolutionnaire dans l’agriculture :

le fameux arrosage goutte à goutte. Ce système n’a pas seulement révolutionné le pays mais aussi la planète.


Aujourd’hui de nombreux pays à travers le monde utilisent ce système (Benin, Kenya, Afrique du Sud, Niger…) et parviennent ainsi à développer leurs ressources naturelles et subvenir à leurs besoins alimentaires.


Le pays est aussi à l’origine de sacs de conservations pour protéger du soleil et de l’air, les graines des agriculteurs, largement utilisés en Afrique, en Amérique Latine et en Asie.

C’est ainsi que dans ce merveilleux cocon perdu dans la forêt, se rencontrent et travaillent ensemble des personnes de tout bords.

Ici, tout le monde touche à tout !



A tour de rôle les étudiants sont en cuisine et préparent les repas 100% vegan pour toute la communauté, soit environ 60 personnes deux fois par jour. La cuisine utilise quasiment uniquement les produits de la ferme. Lorsque cela n’est pas possible, celle-ci privilégie les producteurs locaux. Les fours sont des fours à bois, lequel est ramassé dans la forêt qui les entoure.


Comme Eve et Adam est parfaitement éco-responsable, on ne jette évidemment rien en cuisine et tout est transformé en compost, lequel servira à la fois d’engrais mais aussi au système de chauffage de la ferme. Même les cendres du bois utilisé pour les fours sont récupérées et transformées en savon !



Pendant ce temps, les autres travaillent dans les champs et apprennent auprès de professionnels les bases de l’agriculture écologique, les techniques de pointe dans ce domaine, et cueillent enfin le fruit de leur travail pour fournir la cuisine de la ferme. Chez Eve et Adam vous ne trouverez pas de serre pour faire pousser des fraises en hiver, mais uniquement des fruits et légumes de saison.


Côté électricité, la ferme Eve et Adam est entièrement autosuffisante grâce a ses nombreux panneaux solaires. Mais là encore voici un domaine dans lequel ce petit pays a été pionnier.

En effet, en Israël l’énergie solaire est ultra répandue.


Dans ce pays chaud, les pionniers ont très vite compris, depuis les années 50 déjà, que la pénurie d’énergie nécessitait une alternative. C’est ainsi que sont nés les premiers panneaux solaires destinés aux chauffe-eaux individuels. Puis dans les années 70 et suite aux crises pétrolières, le père de l’énergie solaire en Israël Harry Zvi Tavor, développe un nouveau type de chauffe-eau solaire qui aujourd’hui est utilisé en Israël dans 90% des foyers. Ici, on ne se sert de l’électricité pour chauffer l’eau que 3 mois par an, maximum.


Mais comme vous l’avez compris, puisqu’à la ferme d’ Eve et Adam on est responsable et on ne jette rien, on ne gâche pas non plus l’énergie produite ! Toute l’énergie solaire récoltée par les panneaux qui n’est pas utilisée est stockée pour les jours sans ensoleillement.


Mais là où la ferme est encore plus incroyable... C’est qu’elle est même précurseur dans un domaine où on ne l’attend pas : l’architecture. La ferme s'est spécialisée dans la création de murs faits à base de terre et de paille qui rencontrent un grand succès auprès des architectes du pays, qui viennent jusqu’à Modiin pour apprendre ces techniques.


Lors d’ateliers réservés aux professionnels, on vous apprend à reconnaître la terre des différents endroits d’Israël, chacune avec sa spécificité et donc son utilisation, mais aussi les techniques de constructions de ces murs écolos et tendances qui ornent déjà de nombreuses maisons à travers le pays.



Je continue ma visite avec mon charmant guide Ofir, et nous voici maintenant dans un endroit qui me transpose subitement dans la salle de classe de Harry Potter ! Nous sommes dans le labo de la ferme, là où sont dispensés les cours où les étudiants de passage vont apprendre à reconnaitre les différentes plantes qui poussent ici et leurs bienfaits. Partout où je tourne la tête, je vois des petites fioles, des fleurs séchées, des pots, mais aussi un grand tableau noir pour les élèves et les professeurs.


On y fabrique du savon, du shampoing, des crèmes apaisantes et hydratantes, des huiles essentielles mais aussi les fameuses fleurs de Bach.

Bref, il ne manque rien ici où l'on peut vivre dans ce petit paradis écolo en vase clos et en oubliant tout le reste !



Ma visite touche à sa fin et je repars de cet endroit avec la tête remplie des sourires que j’ai croisés. J’ai aimé y voir ces jeunes du monde entier, entendre parler toutes ces langues, et observer cette nouvelle génération les mains dans la terre et les chaussures boueuses.


La ferme d’ Eve et Adam met la technologie au service de l’écologie, ouvre des perspectives nouvelles et des enseignements essentiels à tous ceux qui y viennent.


Ici, j’ai retrouvé l’esprit pionnier des Kibboutz d’Israël, le melting pot qui représente tellement bien ce pays fondé par des juifs de tout bords et de tout horizons, et qui aujourd’hui encore s’enrichit sans cesse de nouveaux immigrants. Que ce soit des Ethiopiens, des Russes, des Indiens, des Français, des Américains, des Sud-Américains mais aussi des Vietnamiens ou des Yéménites, qu’ils soient arrivés il y a 50 ans ou 5 ans, tous se retrouvent et apprennent à vivre ensemble dans une harmonie chaotique, qualifiée ici par un mot qui résume toute cette vivacité et ces mélanges : le balagan !


C’est ce qui fait la spécificité de cette terre et, dans cet endroit un peu isolé, j'ai retrouvé tout cela, tout cet esprit si propre à ce pays.



Cécile, Ambassadrice Israël.











#israel #ambassadrice #jerusalem #ecoresponsable #eveetadam #ecologie #ecolo #ecology #nouvelleveg #veggie #mediaveggie #mediavegan #vegan #nouvellevegmagazine #magazinevegan #agriculture #compost #compostage #recyclage #dechets #energiesolaire #energiesvertes #green #environnement #cuisinevegan #organic #nature



  • Instagram Nouvelle Veg
  • Twitter Nouvelle Veg
  • Facebook Nouvelle Veg

© 2019 by Nouvelle Veg 2019. All rights Reserved