LA SALADE DE LA LIBERTÉ : DES NEWS DE NEW-YORK !

PAR REBECCA LEFFLER, AMBASSADRICE NEW-YORK.

Le monde est à bout de souffle. Le COVID et le confinement ont provoqué une perte de vie et une perte de la vie comme on le connaissait avant. Et pendant ce temps, on a tous dû questionner ce que c’est la liberté, surtout la liberté pour tous et les droits humains, que ça soit aux Etats-Unis ou en France...



Pendant cette période de déconfinement, certains se sont enfin libérés et d’autres se sentent encore suffoqués. Les frontières restent fermées, les évents annulés et, même pendant qu’on commence peu à peu à re-respirer, notre liberté de mouvement n’est pas – et ne sera pas dans un futur immédiat- comme avant.


Surtout en ce moment plein d‘émotion, il est très important de bien se nourrir pour ensuite pouvoir nourrir les autres autour de nous et, donc, le monde. On ne peut pas contrôler ce qui se passe autour de nous, mais on peut contrôler ce qu’on mette dans nos corps. Notre manière de nous nourrir est un miroir de comment on traite nous-mêmes et aussi comment on traite les autres êtres (humains ou animaux) et la planète.

On veut tous changer le monde pour le meilleur, certes, mais pour commencer, n’importe où on est, on peut commencer par les petits changements dans notre manière de manger, de consommer et de traiter les autres. Les virus parallèles – le COVID et le racisme – nous ont appris à tel point il est important d’évaluer comment on traite le corps où on vit, ceux qui habitent notre planète et cette planète elle-même.

 Sur une note plus légère… la saison de soleil et donc, d’apéros et de pique-niques

arrive ! (À distanciation sociale, s’il vous plait !).




LA SALADE DE QUINOA

J’adore les salades de quinoa pour amener au pique-nique ou apéros, où la seule option c’est parfois des burgers, hot-dogs et chips. C’est facile de préparer une portion très généreuse pour partager avec des autres (même les burger-o-philes l’adorent comme accompagnement !).

Pour un apéro fancy servez-le dans des mini verres ou flûtes.

Le quinoa est léger et très digeste (sans gluten !) mais aussi riche en protéines, en fibres et pleins de minéraux (du manganèse, du magnésium, du phosphore, de l’acide folique (vitamine B9), du cuivre, du fer, du zinc, du potassium, du calcium) et de vitamines (B1, B2, B6, B3 et de la vitamine E).

Naturellement sans OGM, sans gluten et avec un faible index glycémique, il est aussi riche en antioxydants qui neutralisent les radicaux libres et luttent contre le vieillissement et de nombreuses maladies. Si vous le cuisinez comme il faut (suivez mes conseils, je vous promets, ça change la vie !) sa texture le rend parfait comme base de salade consistante à préparer en avance pour pouvoir le déguster pendant une session de home office.

La beauté de cette salade ?

Dès que vous maitrisez la base, vous êtes libre de le décorer ou l’assaisonner comme vous voulez et le varier selon les envies du jour ou les légumes – ou fruits ! – de saison.




LA RECETTE


Pour 1-2 portions :

  • 150-200g de quinoa cuit*

  • 1 poignée de tomates cerises

  • 2 cuillères à soupe de concombre en dés

  • 1 cuillère à soupe de persil, basilic et menthe haché

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

  • Une poignée de roquette

  • 1 CS de graines de courge toastées

  • 1 cc de vinaigre de cidre de pommes (ou de jus de citron)

  • 1/8 cc d’ail frais émincé ou en poudre

  • Sel, poivre

  • 1 cuillère à soupe de flocons de levure nutritionnelle

  • 1⁄2 avocat tranché

Mettez le quinoa dans un bol et ajouter le reste des ingrédients. (Hormis l’avocat qu’il vaut mieux ajouter à la dernière minute, cette salade se garde bien au réfrigérateur pendant plusieurs jours.)


Mélangez bien.


*Mettez 40-50g de quinoa dans un bol ou un bocal en verre.

Donnez-lui un bain. Faites-le tremper la veille ou pendant quelques heures dans de l’eau et un peu de jus de citron ou de vinaigre de cidre avant de le consommer, pour enlever les saponines qui se trouvent sur sa couche externe et qui pourraient lui donner un goût un peu amer, mais aussi pour le faire germer, le rendre vivant, et donc plus digeste !  



Rincez bien, mettez dans une casserole puis faites cuire pendant 1 minute.

Pour un quinoa (blanc) servi en salade ou à conserver, faites-le cuire dans une fois son volume d’eau ou un autre liquide. (Pour un quinoa rouge ou noir, il va falloir plus d’eau – environ 1,5 portions d’eau pour chaque portion de graine.)


Puis, rajoutez l’eau, baisser la température et faites mijoter pendant environ 10 minutes.

Enlevez-le de la flamme et laissez reposer pendant 5 minutes.

Gardez au frigo, couvert jusqu’à ce que vous le consommer (ça se garde 3 jours.)

N’hésitez pas à rajouter d’autres légumes ou herbes de saison, de noix ou graines.


Ça peut se manger seule comme déjeuner léger ou sinon comme accompagnement pour pleines de choses !




Rebecca Leffler, Ambassadrice New-York



















#newyork #etatsunis #ambassadrice #nouvelleveg #magazine #vegan #veggie #media #mediavegan #magazinevegan #vegetal #food #veganfood #recettesvegan #quinoa #saladequinoa #cuisinevegan #vegetalienne #recettesvegetales #vegetalian #recipe #veganrecipe #green #bio #organicfood

  • Instagram Nouvelle Veg
  • Twitter Nouvelle Veg
  • Facebook Nouvelle Veg

© 2019 by Nouvelle Veg 2019. All rights Reserved

N° ISSN 2739-8757