• ARTICLE

NOUVELLE TENDANCE GREEN ? JE NE LAVE PLUS MES VÊTEMENTS !

PAR MARIE HECKENBENNER ET ELOÏSE MAILLOT.

Photo : Kid Circus

Consommation d’eau, rejets de détergeant, micro-fibres synthétiques polluantes… C’est vrai, laver son linge pollue ! Voilà pourquoi des marques s’engagent pour la planète et créent des vêtements moins salissants À porter plusieurs semaines… sans les laver



Selon le site Planetoscope, les Français lanceraient plus de 7,3 milliards de lessives par an. En chiffre, cela fait plus de 5 lessives par foyer par semaine, 10 000 litres d’eau utilisés et 40kg de détergeant par an. Tout cela étant rejeté dans les cours d’eau par les stations d’épuration, laver son linge n’est pas sans conséquence pour notre écosystème. Mais plus grave encore, les vêtements synthétiques rejettent des tonnes de microfibres (telles que le nylon, l'acrylique et le polyester) trop petites pour être filtrées, terminant dans les océans.




Une fois dans les mers et les océans, ces microparticules fonctionnent comme des éponges en absorbant de nombreux polluants (huiles de moteur, produits chimiques). La chaîne alimentaire est ainsi touchée car les poissons avalent ses matières très toxiques que nous finissons par manger, ce qui devient un vrai problème environnemental. 


Le nouveau geste écolo pour faire du bien à notre planète, c’est d’essayer de ne pas laver ses t-shirts après chaque utilisation, acheter des vêtements de qualité, les garder le plus longtemps possible et acheter des fibres naturelles comme les fibres végétales (chanvre, bananier, coton, jute, lin, piñatex...).




L’américain Mac Bishop a justement développé Wool & Prince pour créer des vêtements pouvant être portés plus longtemps et lavés moins souvent. Il a fait le pari de la laine, naturellement respirante, évacuant l’humidité et empêchant la sueur de rester à l’intérieur du tissu mais si cela représente une meilleure option pour les végétariens, les vegan privilégieront à nouveau, pour le bien-être animal, les matières naturelles végétales.



LA SOLUTION POUR TOUS


Une autres solution est le Guppyfriends !

Ce sac de lavage protège les vêtements et son filtre empêche les microfibres, les matières synthétiques perdant des fibres nocives, de pénétrer dans les rivières et les océans, lesquelles restent capturées dans le sac.

À 29,75€, il est à la portée de toutes les bourses. Sa livraison en Europe est gratuite.

Cliquez ici pour vous le commander.





Mais cette démarche semble encore difficile à faire adopter aux consommateurs. Pas de panique, il existe aussi des alternatives, comme pour le shampoing : la lessive sèche. Elle permet d’espacer les lavages, de consommer moins d’eau. Il suffit de vaporiser le produit sur le tissu et de le laisser sécher quelques minutes.


On ne vous garantit pas le résultat...


Marie Heckenbenner et Eloïse Maillot



#drylaundry #environnement #textile #pap #vegan #natural #fibresnaturelles #laundry #pollution #ocean #mer #planet #zerodechet #plastic #microparticules #lessive #green #guppyfriend #chanvre #cotonbio #organic #bio #vegetal

50 vues
  • Instagram Nouvelle Veg
  • Twitter Nouvelle Veg
  • Facebook Nouvelle Veg

© 2019 by Nouvelle Veg 2019. All rights Reserved