SAUVONS NOTRE MER

PAR VICTOIRE DAUXERRE

Quelle chance et quel bonheur d’avoir passé un été au bord de la mer après ces longs mois de confinement !





J’adore l’eau, c’est mon élément.


Il y a mille et une raisons de s’intéresser à l’écologie et tout autant de moyens différents d’agir. Ce qui m’a interpelée moi, c’est l’Océan, les animaux qui y vivent et notre lien avec eux.


Les Océans produisent 50% de notre oxygène, la moitié de l’humanité est nourrie par eux.


Selon la fondation Race for Water qui a publié L’Odyssée du Plastique avec Eric Loizeau cette année, 1.5 millions d’animaux meurent chaque année à cause du plastique déversé dans leur milieu naturel.



Chaque individu génère plus de 50 kilos de déchets de plastique par an et 10% se retrouvent dans l’océan. Plus de 12 millions de tonnes de plastique y sont donc déversés chaque année, soit l’équivalent d’un camion poubelle par minute.



Ce qui a formé le « septième continent » dans le nord-est du Pacifique ?

3.4 millions de kilomètres carrés d’ordures (six fois la superficie de la France).



Nous ingérons chacun l’équivalent d’une carte de crédit (5 grammes de plastique) par semaine ! Pour ceux qui ne se sentaient pas concernés, les micro-plastiques sont retournés dans votre assiette, aucune législation n’obligeant à indiquer leur présence dans les divers produits de consommation.


Comment détourner le regard quand on sait ? Je pense que c’est à ce moment-là que l’intérêt se transforme en engagement. Il suffit de trouver sa porte d’entrée !

La série Netflix de Zac Efron Les pieds sur Terre, qui rend très abordable le sujet, peut être une bonne idée de recommandation à tous ceux qui préfèrent encore en rire. Il est en effet toujours plus simple de juger que de changer.



Or le changement est nécessaire et urgent.


Deux amis surfeurs originaires de Floride ont créé 4Ocean pour nettoyer les océans. Ils recyclent et transforment les déchets en bracelets, gourdes et autres objets de sensibilisation à la cause des dauphins, requins, phoques, ours polaires… et reversent les profits à des associations ou à des opérations de nettoyage qu’ils organisent à travers le monde.



Ce mois d’août était un anniversaire puisque leurs équipes ont atteint leur objectif de 10 millions de pounds de déchets évacués des océans (4.5 millions de kilos). Leurs réseaux sociaux donnent aussi des conseils pratiques pour consommer autrement, comme garder des sacs en tissu et papier pour aller faire ses courses et remplir des bocaux de verre de retour à la maison.




En dehors de la cuisine, chaque recoin de notre vie est une nouvelle occasion de chercher de meilleures alternatives pour notre planète, de notre dressing (Vinted) à notre salle de bain, avec les produits exclusivement éco-conçus de chez Nuxe par exemple qui s’est engagé au côté de l’ONG environnementale OceaNOplastic.



Mais aussi dans nos actions quotidiennes en échangeant nos bonnes adresses avec notre entourage, en participant à des missions de nettoyage organisées par les différentes associations et en soutenant ces dernières ainsi que le Break Free From Plastic Pollution Act. (Pour participer sur les réseaux sociaux : #BreakFreeFromPlasticPollutionAct.)



A la rentrée je me lance le défi du sans plastique.

Mon nouveau mode de vie dans un prochain billet Nouvelle Veg !


Victoire Dauxerre, Ambassadrice Londres.
















#7econtinent #plastique #mer #ocean #merplastique #stopplastic #stopplastique #pollution #green #environnement #nouvelleveg #vegan #magazine #magazinevegan #mediafrancais #lifestylevegan #lifestylegreen #nuxe #plastic #noplastic #vortex #zacefron #earth #planet

  • Instagram Nouvelle Veg
  • Twitter Nouvelle Veg
  • Facebook Nouvelle Veg

© 2019 by Nouvelle Veg 2019. All rights Reserved