• CHRONIQUE

SOUS LE PONT MIRABEAU, COULE LA SEINE... BIEN DÉGUEULASSE

PAR FRANCE NESPO.

Sous le Pont Mirabeau coule la Seine ... bien dégueulasse. La faute à qui ? Les CIMENTS LAFARGE, faut-il qu’il m’en souvienne ?




Bien évidemment oui.


Mais pas sûr qu’un certain APOLLINAIRE, lui, puisse reconnaître dans les eaux dormantes aujourd’hui gorgées de ciment, qui ont autrefois porté son rêve déambulatoire, le charme perdu du Pont Mirabeau tandis que les flots durcis de la Seine en s’écoulant vers la mer elle-même, à son tour cimentée, enferment les poissons que plus rien ne vient nourrir à la limite des eaux du grand large.


Sous le Pont Mirabeau ...


Car des déchets indigestes - images révélées par Europe 1 - qui tuent la faune des mers, tous les voisins des Points LAFARGE au long des Quais de la Capitale peuvent le dire - et ils le disent - proviennent sans discontinuer tout au long des Quais de Paris, de toutes sortes de scories que dans une ronde incessante, les poids lourds viennent lâcher dans le fleuve que chante le poète et dont se débarrassent les Cimenteries en action.


J’ai bien dit « scories de toutes sortes ».


Car il faut le savoir, il existe toutes sortes de ciments, servant à toutes sortes de constructions.


Faire le tri ? Vous n’y pensez pas ! Quelle perte de temps ! Et comme chacun sait, le temps, c’est de l’argent.

Donc on jette tous les déchets en vrac dans le courant du fleuve ... qui serpente de moins en moins vite.


Ben quoi, c’est pas plus romantique comme ça ? Pourquoi se gêner ? Où y a d’la gêne, y a pas d’plaisir, non ?

      Y a aussi moins de pépettes. Le gâteau est moins gros et rapporte moins.  On a raison, de ne pas changer le protocole.


La preuve : LAFARGE-HOLCIN, le Groupe Fabricant de Ciment et de Béton issu en 2015 du mariage entre le Français LAFARGE et le Suisse HOLCIN, a obtenu au Premier Semestre 2016, un TRIPLEMENT inattendu dit-on ( inattendu mon œil ) des bénéfices !!


Super, non, le Petit Papa Noël des financiers ?


Tu jettes tes cochonneries dans la Seine, tu nettoies rien, autant en emporte le courant vers le large, c’est autant de bénefs.



         Chez eux, dans l’intimité de leurs luxueux foyers, qui tire la chasse quand ils font caca ?

C’est la question que nous posons.

Question à laquelle personne ne répond, comme le chante l’ingénieur Centralien Boris VIAN - et comme j’ai en lui une confiance absolue, j’ai vérifié...


J’ai appelé le Siège LAFARGE et passé ma matinée à relancer dans la capitale de la France tous les Docks concernés sur le parcours de la Seine ( qui subit les mêmes violences, on le sait, dans les environs tout proches de la si belle ville de ROUEN ). Personne n’a consenti à me répondre !


        Il est des silences, des non-réponses qui constituent des informations.

Je vous laisse juges.  

Qui sait ? On peut toujours rêver. Si HIDALGO insiste ? Si CHIRAC revient ? Vous vous souvenez ?

         

Se baigner dans l’eau pure du fleuve tournant en boucle dans Paris, c’était sa promesse.


Je trouve qu’il tarde.


          Sous le Pont Mirabeau coule la Seine.


France Nespo

#Lafarge #francenespo #chronique #green #environnement #lafarge #betonlaseine #nouvelleveg #magazinevegan #planete #pollution #mer #oceans #laseine #paris #parisien #parisienne #villedeparis #mairiedeparis #annehidalgo #hodalgo #pontmirabeau #microplastiques #europe1 #leparisien #ecologie #nature #biodiversite

  • Instagram Nouvelle Veg
  • Twitter Nouvelle Veg
  • Facebook Nouvelle Veg

© 2019 by Nouvelle Veg 2019. All rights Reserved

N° ISSN 2739-8757